Cartes divinatoires

Largement utilisées dans les traditions ésotériques, les cartes sont un des outils les plus prisés de la divination des temps modernes.  

On peut toutefois les distinguer en 3 grandes familles : les tarots, les oracles et les cartes à jouer

Les tarots sont tous issus de leur illustre ancêtre, le Tarot de Marseille, décomposé en arcanes majeurs et arcanes mineurs. Chaque lame (carte) est chargé de sens et s’interprète en fonction des lames voisines. Il est donc nécessaire d’étudier le Tarot pour en restituer toutes ses richesses.

Les oracles sont divisés en 2 sous familles, les oracles divinatoires et les oracles messagers. Les 1ers, comme leur nom l’indique, permettent de faire un tirage de plusieurs cartes et d’en faire l’interprétation, selon le ressenti du praticien et sa connaissance du jeu. Les 2e sont des cartes sur lesquelles sont inscrites un message, que le consultant se contentera de lire pour découvrir une réponse à sa question. 

Les cartes à jouer enfin, davantage utilisées par les précédentes générations demandent elles aussi une connaissance des cartes et un forte ressenti.

Certains jeux mélangent tarot et cartes à jouer tel le tarot des gitans, d’autres font appel à l’astrologie, tel le tarot de Melle Lenormand… A chacun de trouver le ou les jeux qui lui parleront, simples ou complexes, pour parvenir à la meilleure interprétation possible grâce à la complémentarité de chacun. 

Les tarots

Assez complexes mais extrêmement précis

Les oracles divinatoires

Elaborés par des cartomanciens pour répondre à des questions d’ordres matériels ou spirituels

Les oracles messagers

Une carte message répond à une question ou une interrogation ponctuelle

Les cartes à jouer

Très efficaces mais demandent de l’étude au préalable

Les runes

Outil divinatoire celtique par excellence, complexe mais très précis

Autres cartes et boîtes

Cartes messagères ou divinatoires